Les questions se posent concernant le successeur de Nagui dans « Tout le monde veut prendre sa place ». Aux dernières nouvelles, il semblerait qu’il s’agisse d’une actrice de « Plus belle la vie ». On vous dit tout !

Nagui a récemment pris la décision de quitter les commandes de « Tout le monde veut prendre sa place ». Depuis, l’on se demande qui va prendre le relais sur France 2. Selon une récente publication révélée par le magazine « Le Parisien », il pourrait bien s’agir d’une héroïne de « Plus belle la vie ».

« Elle est la moins nouvelle des présentatrices testées »

Le 14 avril dernier, Nagui avait fait part de sa décision de rendre son tablier sur le plateau de « Tout le monde veut prendre sa place ». Une nouvelle qui a complètement assommé les fans du programme. À l’époque, le mari de Mélanie Page avait déclaré : « Je souhaitais apporter du renouveau à cette émission, la moderniser. Mais à chaque fois, mes projets n’aboutissent pas. Peut-être par crainte d’un rejet du public. Ça fait 15 ans que c’est exactement le même jeu qu’au premier jour », a-t-il confié.

En conséquence, les fidèles de l’émission ne verront plus l’animateur à partir de la rentrée prochaine. Mais alors, qui va assurer la relève sur France Télévisions ? Au cours des dernières semaines, le nom de Laurence Boccolini était sur toutes les lèvres. Mais il semblerait que la production ait pris une tout autre décision. Celle-ci repose sur des enquêtes qualitatives conduites auprès des téléspectateurs. « Elle est la moins nouvelle des présentatrices testées », peut-on lire dans les colonnes du Parisien ce dimanche 23 mai.

Clair Jaz et Sara De Paduwa se disputent le titre…

Toujours selon le magazine, une actrice phare du feuilleton « Plus belle la vie » pourrait remplacer Nagui dans TLMVPSP. Comme le souligne un passage paru dans le numéro de ce dimanche : « Face à l’ex-vedette de TF1, deux Belges. D’un côté, Clair Jaz, humoriste ayant participé à “Plus belle la vie” cette saison et de l’autre, Sara De Paduwa, qui a également toutes les chances de son côté ». Mais qui de ces deux principales concernées vont être aux commandes du programme à partir de la rentrée prochaine ? Affaire à suivre…