Patrick Bruel a récemment fait part d’une publication très émouvante sur Instagram. C’est le cœur lourd qu’il a partagé son chagrin auprès de ses milliers d’abonnés. On vous dit tout !

Le week-end dernier, Patrick Bruel a posté une publication pleine de chagrin et de tristesse sur les réseaux sociaux. Un hommage émouvant qu’il a rendu à son « repère », Jean Frydman, disparu à l’âge de 95 ans. Une chose est sûre : son message a transpercé le cœur de ses milliers d’abonnés sur Instagram

« Je m’invente des papas qui me donnent la force de croire en moi »

C’est le cœur plein d’émotions que Patrick Bruel a fait part du décès de son acolyte, Jean Frydman sur Instagram. Une publication datant du dimanche 14 mars dernier et qui montre une photo où le chanteur apparaît heureux avec son « repère ». L’interprète de Place des grands hommes a ainsi fait part de sa gratitude et de son admiration envers son fidèle acolyte. Et de préciser : « Tu as tellement compté (…) merci », sur une note d’amertume. 

Pour l’artiste de 61 ans, abandonné par son père alors qu’il était encore jeune, Jean Frydman lui faisait office de « père de substitution ». Dans sa biographie sortie en 2019 baptisée », Patrick Bruel : des refrains à notre histoire », il a indiqué : « Je m’invente des papas à qui j’ressemble pas, mais qui me donnent la force de croire en moi ». 

Un hommage vibrant envers celui qui était « son repère, son socle »

Parmi ces figures paternelles, deux hommes ont réussi à décrocher une place grandissante dans l’univers de Patrick Bruel. D’une part, le juriste Guy Carcassonne et d’autre part Jean Frydman, à qui il a fait une petite requête spéciale. Celle d’« embrasser Guy » pour lui. Anéanti depuis la disparition tragique de ce dernier, datant de 2013, l’ex-compagnon d’Amanda Sthers précise avoir perdu « son repère, son socle ».

À ce propos, il a souligné : « Il était celui à qui je pouvais me confier à cœur ouvert. Celui qui prenait le temps de m’écouter en toutes circonstances, de venir me voir… ». Pour conclure, le principal intéressé a expliqué : « Il savait tout sur moi. Depuis qu’il nous a quittés, je me sens parfois très seul ».