La guerre semble être déclarée entre Loana et son agent ! Dernièrement, la star de téléréalité a encore accusé Sylvie Ortega Munos de lui avoir dérobé ses bijoux. On fait le point pour vous !

Au début de cette semaine, Loana a fait pour la première fois parler d’elle à la suite de son hospitalisation. C’est à travers une vidéo retransmise dans Touche pas à mon poste que la mère de famille a donné de ses nouvelles. Elle a profité de l’occasion pour lancer de graves accusations contre Sylvie Ortega Munos. Selon elle, cette dernière aurait volé ses bijoux alors qu’elle était en pleine crise d’overdose dans la journée du 22 février dernier.

Sylvie Ortega s’explique au sujet de la polémique

Le destin de Loana a une nouvelle fois basculé dans la journée du 22 février dernier. L’icône emblématique de « Loft story » a été victime d’une overdose. Ce qui lui a valu un séjour imminent à l’hôpital. Ce soir-là, elle était en compagnie de son agent, tout comme ce fut le cas lors de cette dernière crise, remontant au mois d’octobre dernier. Les proches de la principale concernée n’ont jamais eu confiance en Sylvie Ortega Munos. Selon eux, cette dernière exercerait une mauvaise influence sur la blonde de 43 ans.

Le jour suivant le drame, Loana a validé les remarques de ses proches. Elle a ainsi expliqué à son acolyte, Eryl, que Sylvie Ortega lui aurait fourni une dose excessive de médicaments. Dans un récent communiqué, la mère de Mindy soupçonne la veuve de Ludovic Chancel d’avoir essayé de l’assassiner. Comme elle l’explique : « Ils m’ont transféré dans un hôpital psychiatrique, pensant que j’ai tenté de mettre fin à mes jours. Ils ont ensuite compris que j’ai demandé un calmant et qu’on a essayé de me manipuler. Et pas l’inverse ».

La principale accusée de son côté nie tout en bloc. Selon elle, la fille de Violette Petrucciani tente tout simplement de sauver son honneur après avoir avoué sur TPMP qu’elle ne se droguait plus. Selon son agent, c’est un moyen pour la célébrité de rejeter la faute sur elle. Sylvie Ortega souligne également : « Si les médecins avaient remarqué une overdose de médicaments, j’aurais été interpellée directement par les forces de l’ordre ! Or, on a bien retrouvé du GHB dans son sang ». Par ailleurs, la principale accusée compte déclencher une procédure de poursuite à l’encontre de Loana et Eryl Prayer.

Loana accuse son agent de lui avoir volé des biens personnels 

Lundi dernier, Loana s’est exprimée sur le plateau de TPMP. Alors qu’elle est encore à l’hôpital, la styliste a confié que Sylvie Ortega lui aurait donné plusieurs médicaments toxiques. Selon elle, la mannequin espagnole se serait emparée de ses effets personnels au cours de son coma. En effet, Loana a perdu conscience pendant plusieurs heures. Parmi les objets qui lui ont été volés, elle précise des bijoux, un fer à friser et des sous-vêtements. Reste à savoir si ces accusations sont réellement fondées ! Affaire à suivre…