Sophie Davant a dernièrement fait part de ses angoisses concernant son acolyte d’Affaire conclue, Caroline Margeridon. « J’ai peur pour elle », a confié l’animatrice. Et pour cause…

À quelques jours de la sortie de son ouvrage intitulé « Tout ce qui nous lie », prévue pour le 19 mai prochain, Sophie Davant a fait quelques confidences auprès de Femme Actuelle. L’animatrice d’Affaire conclue revient sur son amitié avec Caroline Margeridon. Une personnalité hors pair qui l’inquiète de temps à autre…

Les opposés s’attirent…

Dans son interview, Sophie Davant explique : « Nous sommes très différentes ». Raison pour laquelle l’animatrice vedette de France 2 ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle et Caroline Margeridon deviennent aussi proches. Pourtant, elles partagent plusieurs points en commun comme le fait d’être toutes les deux des mères célibataires et des travailleuses acharnées. L’ex-compagne de Pierre Sled profite de cet entretien pour faire des confidences fracassantes au sujet de l’acheteuse emblématique de l’émission.

Comme elle le souligne : « On s’entend bien justement, car on est très différentes ! Je trouve que ses pantalons sont trop serrés, ses talons trop hauts… Elle dit que l’image qu’elle reflète n’a rien à voir avec ce qu’elle est à l’intérieur. Je crois que c’est ça qui m’amuse », raconte la jolie blonde de 57 ans. Et l’ancienne collègue de Pierre-Jean Chalençon de confesser que leur amitié est née suite à un conflit interne. Depuis, les deux collaboratrices sont devenues inséparables. Mais la présentatrice n’a pas caché son inquiétude sur le fait que son amie s’expose un peu trop sur les réseaux sociaux

« Je trouve qu’elle s’expose trop… »

Dans son interview, Sophie Davant insiste : « Je l’ai prévenu à maintes reprises… Je trouve qu’elle s’expose trop. J’essaie de lui expliquer les dangers qu’elle encourt, mais c’est compliqué ». La mère de famille poursuit en expliquant que son amie ne veut absolument rien savoir et qu’elle n’en fait qu’à sa tête. Comme elle le précise : « Je sais que Caroline ne changera jamais ! Mais j’avoue que parfois elle me fait peur, je crains qu’elle n’en fasse trop… ».

On se rappelle que l’année dernière, l’animatrice avait également lancé de multiples avertissements à destination du spécialiste de Napoléon. « C’était quelqu’un de compétent, d’ingénieux dans sa manière d’être… On avait besoin d’une personnalité comme lui dans le programme. Je trouve ça dommage qu’il se soit exclu tout seul. J’aurais aimé qu’il soit encore parmi nous », avait-elle regretté.