Au cours d’une entrevue, Amel Bent s’est confiée au sujet de la décision qu’elle a dû prendre avant d’intégrer le fameux fauteuil rouge de The Voice…

À l’occasion de la 10e édition de The Voice, les fans du talent show vont pouvoir retrouver Amel Bent jusqu’au bout de l’aventure.

Une ambiance bon enfant entre coachs

À la suite d’un lancement en fanfare qui a eu lieu la semaine dernière, le télé-crochet de TF1 promet de nouvelles surprises pour les prochains épisodes. Notons que le coup d’envoi de cette nouvelle saison a généré un magnifique record pour la chaîne privée, en termes d’audience. Les quatre membres du jury vont donc tenter de dénicher les meilleurs talents.

Ils vont également les accompagner le long de leur participation à l’émission. Les coachs partagent une très belle complicité entre eux. Entre taquineries, petites blagues piquantes ou disputes amicales. Une amitié qui se poursuit même en dehors du plateau, comme en témoignent les messages envoyés par Vianney à sa collègue, Amel.

« Comme nous, les candidats sont venus en se disant “on a de la chance” ».

Lors de la sortie de cette dixième édition, l’interprète de « Ma philosophie » a fait des révélations croustillantes auprès de Télé 7 Jours. Au cours de son entrevue, la chanteuse a affirmé à quel point elle était heureuse de rejoindre l’émission. Lors de sa prise de parole, la compagne de Patrick Antonelli s’est confiée au sujet des conditions particulières de tournage, en raison de la crise actuelle.

La mère de famille et ses collaborateurs craignaient en effet de ne pas pouvoir tourner le programme. Comme elle le souligne : « Comme nous, les candidats sont venus en se disant “on a de la chance” ». Par la suite, elle s’est prononcée sur la lourde décision qu’elle a dû prendre avant de rejoindre TF1…

Une décision difficile, mais nécessaire…

Amel Bent affirme que les conditions de tournage étaient très strictes. Selon ses explications, il fallait réaliser un test PCR tous les 3 jours. Ce qui fait qu’entre les périodes de tournage, ils devaient rester chez eux pour se confiner. Ce qu’elle qualifie comme étant une « responsabilité personnelle ». Mesure qu’elle a respectée à la lettre. Comme le précise la célébrité : « Je n’ai fait aucun écart. Cela fait plusieurs mois que je n’ai pas vu ma mère et je n’ai reçu personne à la maison… Je ne voulais pas être celle qui rendrait cette aventure impossible. Comme moi, tous les autres ont joué le jeu ».