Derrière son succès de diva, Amel Bent vit une vie familiale particulièrement mouvementée. Un mari en prison, une sœur artiste… Zoom sur ces faits insoupçonnés de la vie de la chanteuse !

La semaine dernière, Amel Bent avait posté des clichés inédits d’elle sur son compte Instagram. Des photos qui ont fait plaisir à ses milliers de followers. Mais que sait-on au juste de la vie privée du coach de The Voice ? C’est ce qu’on vous propose de découvrir à travers les prochaines lignes. Des faits qui risquent de surprendre plus d’un…

Son compagnon a déjà fait de la prison

Sur le plan familial, Amel Bent est l’heureuse maman de deux adorables princesses : Sofia (5 ans) et Hana (4 ans). Des enfants nés de son mariage avec Patrick Antonelli. Les deux tourtereaux se sont dit oui en juin 2015 devant leurs proches et leurs familles. Bien que l’acolyte de Vianney soit très suivie sur la Toile, le couple essaie de ne pas exposer leur vie familiale en public.

La chanteuse de 35 ans a en effet vécu des épreuves difficiles. Son compagnon a eu des problèmes avec la justice. À l’époque, le gérant d’auto-école était impliqué dans des efforts de corruption. Il a notamment été condamné pour « falsification de données » et « obtention illicite de document administratif ». Selon le magazine Le Parisien, le père de famille avait vendu de faux permis auprès de nombreuses stars en 2016.

Une situation qui fut très difficile à affronter pour l’interprète de « Ma philosophie ». Parmi les célébrités arnaquées à l’époque par son compagnon figurent Samir Nasri, Jérémy Ménez, mais aussi Ali Baddou. Heureusement, le couple s’en est sorti plus fort et soudé ! Comme l’a confié la mère de famille dans les colonnes du magazine : « J’ai la chance de ne pas être seule, j’ai un époux absolument génial et surtout un papa qui déchire (…) ».

Une petite sœur qui chante elle aussi

Il faut dire que la musique est une affaire de famille au sein du clan d’Amel Bent ! En effet, sa frangine elle aussi a suivi les traces de la chanteuse. Elle se fait connaître sur la scène musicale sous le pseudonyme « May ». Cette dernière a déjà enregistré deux morceaux baptisés : « Désert » et « Été 18 ». La jeune artiste, Mélissa de son vrai nom, devrait clôturer son premier album cette année. Une chose est sûre : une belle complicité s’est installée entre les deux frangines. Comme en témoigne une récente publication de MAY sur Instagram : « Elle m’a aussi… torturé en studio pour que tout soit parfait ».