Cyril Hanouna est actuellement ciblé par de grosses accusations. En effet, une humoriste célèbre vient de dénoncer l’animateur de TPMP pour harcèlement et homophobie. On fait le point pour vous.

Au début de la semaine, sur France Inter, Sophia Aram a sorti ses griffes dans le cadre d’une chronique parodique. Dans son message, l’humoriste pointe du doigt Marlène Schiappa, à l’issue de son récent passage sur le plateau de Touche pas à mon poste

Sophia Aram contre l’initiative de Marlène Schiappa

Lundi dernier, sur France Inter, Sophia Aram était aux commandes d’une chronique dont le thème fut très spécial. Dans son portrait, l’humoriste de 45 ans transmet un message précis : « Parler de harcèlement à TPMP sans porter plainte contre le harcèlement, le sexisme et l’homophobie de Baba, c’est prendre les gens pour des cons ». La mère de Chaïm a également ironisé sur la participation de Marlène Schiappa, qui est familière avec le plateau de C8.

En effet, le 15 avril dernier, la jeune politicienne était présente autour de la table avec Cyril Hanouna et consorts. Elle s’est rendue sur place pour se prononcer au sujet de son projet de « Quartiers sans relous » avec l’animateur de Balance Ton Post. La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur de l’Hexagone, ayant pour responsabilité la Citoyenneté, a une idée bien précise en tête.

Celle de se servir d’un « baromètre des zones rouges » afin de « transformer les quartiers » où les problèmes de harcèlement de rue sont monnaie courante. Selon la compagne de Benoît Cambillard, cette proposition de la jeune brune demeure quelque peu risible. Le vrai souci de la mère de famille se situe dans le fait que Marlène Schiappa vienne faire sa proposition à Baba. Ce dernier est pourtant, à ses yeux, le plus grand « relou » du PAF en ce qui concerne le sujet….

« Un programme qui a fait son beurre… »

Lundi dernier, l’humoriste a haussé le ton à l’antenne en rappelant tous les ennuis que Cyril Hanouna avait eus à la télévision, dont ceux avec le CSA. Il faut aussi dire que le trublion du PAF a déjà été au cœur de plusieurs bad buzz. Si l’on ne cite seulement que la fois où il a demandé à l’une de ses chroniqueuses de toucher ses parties intimes. Cependant, Sophie Aram s’est retenue de retransmettre la séquence du canular « raciste » datant de 2017.

Notons qu’à la suite de cette polémique, le collègue de Benjamin Castaldi et son équipe ont été blanchis. En effet, l’association de Refuge a décidé de réaliser un démenti et rembourser les dommages et intérêts payés au CSA. Au final, c’est Marlène Schiappa qui en a pris pour son grade à cause de son insuffisance de discernement. Sophia Aram précise : « présenter un projet pour lutter contre le harcèlement de rue dans un programme qui a fait son beurre… » Reste à savoir comment le mari d’Emilie va réagir à la suite de ces remarques…