Laura Smet n’est pas du genre à mâcher ses mots lorsqu’elle règle son compte avec quelqu’un ! Dernièrement, c’est la conseillère de Brigitte Macron qui en a payé les frais. Et pour cause…

Installée dans le sud de l’hexagone avec ses proches, incluant son fils Léo, Laura Smet a décidé de s’en prendre dernièrement à Mimi Marchand, l’ex-conseillère de Brigitte Macron. La rédaction de PHPA vous explique tout en détail à travers cet article !

Laura Smet lance une pique brûlante à Mimi Marchand

Laura Smet coule actuellement des jours heureux avec sa petite famille dans le sud de la France. Pour rappel, la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye a donné naissance au petit Léo Jean Didier Lancrey-Javal en novembre dernier. Mais il faut savoir que la mère de famille est également à la tête d’une grosse agence de paparazzi baptisée « BestImages ». Raison pour laquelle elle a aujourd’hui Mimi Marchand dans sa ligne de mire.

En effet, la compagne de Raphaël semble être fière d’apprendre la mise en examen de la journaliste de 74 ans. Cette dernière a été arrêtée pour subornation de témoins et complicité avec des malfaiteurs, à l’époque de la campagne présidentielle menée par Nicolas Sarkozy. Sur son compte Instagram, la fille du Taulier a pris soin de commenter : « Bon weekend », sur une pointe d’ironie. BFMTV a dernièrement évoqué la proximité de la femme d’affaires condamnée avec le couple présidentiel.

« Elle se rend régulièrement au palais de l’Élysée… »

Selon les nouvelles publiées par BFMTV : « Cela fait plusieurs mois que Michèle Marchand est dans l’ombre de la communication du couple présidentiel. Elle fréquente Emmanuel Macron et ses proches. Elle les a accompagnés pour leur compagne, en tant qu’ancienne responsable de BestImage. Elle leur rend régulièrement visite au palais de l’Élysée ».

Notons que le couple présidentiel a signé un accord d’exclusivité avec l’agence de paparazzi en question. Toujours selon les informations relayées par nos confrères : « Cela leur permet de mieux maîtriser leur image. Emmanuel et Brigitte Macron peuvent librement choisir les clichés qui circulent sur eux. En cas de “paparazzade”, il leur suffit de contacter l’un des photographes de l’agence. De cette manière, ils sont certains d’avoir des photos plus intéressantes ».